La science contre les chats

Les chats sont maléfiques.

Personne n’en doute. Mais ils sont tellement mignons et choupi qu’on les excuse. Enfin presque.

Enfin…toujours est-il qu’ils nous cachent des choses. Heureusement, la science est là pour les observer et comprendre leurs fonctionnements. Récemment, une équipe du MIT a enfin compris pourquoi, ces adorables petits monstres aux griffes acérées arrivaient à boire correctement. Et en bonus, la gagnante du dernier concours fait une apparition. On lui dit bravo !

Quant à moi, j’ai encore trop de boulot pour faire un article long, mais la libération est proche ! Ah et tant que je suis la, rejoignez nous sur la page facebook !

Un article en français (j’ai pas trouvé mieux que le figaro désolé)

Des vidéos qui montrent le phénomène, dont une présentée par les chercheurs eux-même.

watch?v=yrzSp6Inzrc

watch?v=Fgf9y8mo414

Et l’article en anglais ainsi que la publication originale

Merci a Marion pour sa participation et aux scientifiques qui nous permettent jour après jour de comprendre les chats pour mieux s’en débarrasser !

This entry was posted in Actualité, Biologie, Physique and tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink.

5 Responses to La science contre les chats

  1. Monsieur Chichi et Rechichi says:

    “Les chiens utilisent leur langue comme une louche…”

    C’est tout à fait vrai, mais ils forment une louche en pliant la langue vers l’arrière, soit pas du tout comme dans ton dessin. Enfin… je crois.

    • Mr Ocean Electrique says:

      Wow !
      Effectivement, j’aurais peut être du me renseigner avant.
      Merci de l’info. C’est le métier qui rentre.

      Par contre l’homme si il veut laper fait comme sur le dessin.
      (par contre la variation de pseudo, fait que je dois validé a chaque fois les commentaires, c’est pas grave mais voila)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>