Comment vider une bouteille rapidement ?

Oui, cette semaine c’est très léger comme sujet. D’ailleurs la moitié n’a rien à voir avec la science. Je m’en excuse de tout mon corps (et ça peut faire mal si j’ai assez d’élan)

Bref, voici donc un article inspiré de mon travail sur l’eau et l’air avec les enfants. D’ailleurs l’expérience est facile à faire pour tous les enseignants qui veulent le faire avec leurs classes. Des bouchons spéciaux sont facilement trouvables pour le faire dans 2 bouteilles.

Merci à vous et à bientôt.

16 thoughts on “Comment vider une bouteille rapidement ?

  1. A enseignant, il y a un s!!!
    Pour le reste c’est plutôt drôle.
    Nous avons bien rigolé avec ma fille.

    1. et bien merci pour la correction.
      Et de rien pour la rigolade. C’est mon travail.

      Bon la prochaine fois, on va essayer d’être un peu plus scientifique.

  2. Ha, pour avoir fait l’expérience (entre la 1ere et la 2eme seulement, je dois pas être assez intelligent pour avoir pensé à la 3eme ^^”), il y a un petit truc à modéliser dans la 2eme: la variation d’inclinaison de la bouteille pour que l’écoulement soit constant (ou le plus constant possible, sans “saturer” le goulot) voir le plus rapide. J’ai l’impression que cette variation d’angle n’est pas constante si on s’impose un écoulement constant.
    Comme quoi… 🙂

    1. Ah bien sur, l’inclinaison de la bouteille est très important. Après, je ne suis pas sur, vu que je suis loin d’être un expert en physique, mais je ne pense pas l’inclinaison optimale soit aussi rapide que la technique du vortex.
      (sinon, je vous rassure, je n’y ai pas pensé tout seul non plus)

  3. Et en glissant une paille dedans (pour le passage de l’air), ça n’irai pas plus vite?

    1. Plus vite je ne sais pas. En tout cas c’est presque la même solution que le vortex.
      L’eau qui tourne passe sur les bord et l’air en profite pour se faire un couloir au milieu.
      Par contre l’avantage de la paille doit être sur le temps de mise en place, puisque c’est immédiat, contrairement au vortex qui prends un peu plus de temps.

  4. Tu aurais pu expliquer pourquoi le vortex va plus rapidement que la simple inclinaison ? Perso je ne vois pas trop, et comme je compte sur les blogs pour m’instruire… 😛

    Merci pour l’article !

    1. Je dois avouer que j’ai un poil baclé la fin.

      En fait très simplement, comme je l’ai expliqué dans la réponse de louloutre :
      Avec un vortex, l’eau va s’écouler sur les cotés (un peu grâce la force centrifuge et sans doute à l’inertie du mouvement) laissant un couloir d’entrée à l’air au milieu.

      Pas de mélange, pas de turbulence. Mais comme la bouteille est verticale, l’écoulement de l’eau est, je crois, encore une fois je ne suis pas un spécialiste de la question, plus rapide.

      D’ailleurs si un physicien spécialisé en mécanique des fluides passe par la, je serais ravis de travailler avec lui sur un approfondissement !

      1. Juste pour préciser, “Pas de mélange, pas de turbulence”?

        Il me semble justement que la création d’un vortex permet justement un meilleur mélange (si la bouteille contient effectivement du cyanure, qui s’est peut être mal dissous) et me parait plus turbulent (au sens hydrodynamique, c’est à dire avec un nombre de Reynolds plus grand que 1).
        Pour en savoir un peu plus sur le “glouglou”, ne pas hésiter à regarder du côté des travaux de Christophe Clanet :
        https://www.irphe.univ-mrs.fr/~clanet/PaperFile/JFM-GlouGlou.pdf

  5. On peut faire un trou sur le dessus de la bouteille aussi, non? Enfin le dessous, mais vu qu’elle est retournée ça inverse tout.

    Sinon je vais faire ma grammar nazi mais c’est pour ton bien:
    – “touS les enseignants”
    – et comme je dirais que méthode est un nom féminin, j’opterais pour “la meilleure des deux (trois?) méthodes”, tout à la fin

    Et je voudrais bien aussi que tu m’expliques avec quoi tu fais tes dessins (pas le droit de répondre “à la main”, je t’ai à l’oeil). C’est pas parce que je veux faire pareil puisque j’ai décidé d’arrêter de copier ta vie, mais c’est simplement par curiosité.

    Bien le merci

    (et comme les rituels sociaux exigent que l’on fasse des compliments à ses congénères (et puis en faisant c’est un peu comme si je faisais de la sélection de parentelle) : j’aime bien ce que vous faites, Monsieur Océan)

    1. Alors dans l’ordre (sinon je me perds)

      – Le trou au dessus, ça serait une idée à tester. Je pense même que ça serait très efficace, puisque l’air ne générait pas l’eau. Par contre si on dispose de moins de 15 secondes pour vider la bouteille, c’est galère.
      Dans le même genre, on peut aussi tout simplement appuyer sur la bouteille, on réduit l’espace et donc l’air n’a pas besoin de rentrer et en plus on augmente la pression de sortie de l’eau.
      Mais ces deux solutions sont encore plus difficile à mettre en place avec des bouteilles en verre.
      (un petit malin pourrait dire qu’il suffit dans ce cas, de briser la bouteille par terre…et il aurait raison)

      Pour le grammar nazi, merci je corrige la première faute, la deuxième par contre, il faut lire que c’est “le meilleur des deux premières solutions, sous entendu pas de turbulence mais écoulement plus rapide”
      Et ne vous excusez pas, j’ai beaucoup de travail à faire la dessus et j’apprécie toutes les remarques.

      Les dessins sont fait à la tablette graphique et avec des logiciels de dessins (pour l’instant illustrator, mais je pense à essayer d’autre chose pour varier le graphisme) et surtout avec ma main et un clavier.

      (et merci à vous le hamster, revenez quand vous voulez, mon site vous accueillera avec plaisir)

  6. Je n’ai pas pensé à vérifier que ce n’était pas du cyanure, dans les bouteilles des gamins cet après-midi… J’aurais peut-être du.

  7. Le trou sur le dessus serait en effet la meilleure solution parmi toutes celles évoquées (à condition que le trou soit suffisamment grand pour laisser passer le meme volume d’eau sortant sans créer de pertes de charges : en gros 5 cm² devrait suffisant).

    Après le problème est de savoir si c’est réalisable dans le temps imparti (y aller avec les dents ?)

    Et le coup du vortex est sympa, mais il faudrait faire tourner EN CONTINU avec une vitesse de rotation importante, vitesse qui ne peut à mon sens être atteinte en utilisant ses mains (ptetre un jongleur chinois du cirque du soleil peut le faire mais j’en ai pas dans mes contacts FB pour lui demander)

Leave a Reply