2 thoughts on “L’oiseau des villes manque de sommeil (et moi aussi)

  1. Ah bah enfin! Trop fort!

    Je me demande toutefois si cette tendance touche également les merles blancs du sud, chez nous j’ai plutôt l’impression qu’ils vivent au ralenti!

    1. Merci merci, sans toi, il n’aurais jamais vu le jour. Avec un peu d’effort, je peux faire un vrai article !

      Sinon je ne peux t’aider, j’y connais rien. A part le pigeon (et encore seulement l’espèce citadine) et l’aigle (ce majestueux volatile) j’y connais rien !

Leave a Reply